Interagir avec des personnes ayant un handicap — Quatrième partie. Une personne ayant une déficience physique

Il y a de simples gestes que vous pouvez poser pour que vos interactions avec une personne ayant un handicap soient significatives et positives. Voici quelques conseils pratiques pour interagir avec une personne ayant une déficience physique.

Qu’entend-on par déficience physique?

Il existe plusieurs classifications de déficiences physiques. Il peut s’avérer difficile de reconnaître qu’une personne est atteinte d’une déficience physique. Plusieurs déficiences demeurent invisibles ou ne nécessitent pas l’utilisation d’un appareil fonctionnel (fauteuil roulant, déambulateur, etc.). Par exemple, il est possible qu’une personne atteinte d’arthrite ne présente aucun signe de trouble physique. Une déficience physique peut restreindre la capacité de quelqu’un à se tenir debout, à marcher, à s’asseoir et à se déplacer.

Suggestions pour faciliter les interactions avec une personne ayant une déficience physique

  • Supprimez les obstacles et disposez le mobilier afin de laisser un passage libre.
  • Reconnaissez que tout appareil fonctionnel correspond au prolongement de l’espace personnel qu’occupe une personne.
  • Laissez la personne assise dans le fauteuil électrique activer les contrôles manuels pour ses déplacements.
  • Portez à l’attention de la personne les lieux et les infrastructures accessibles qui se trouvent dans les environs (par exemple, les portes automatiques, des toilettes accessibles, etc.).
  • Si une conversation doit se prolonger dans le temps, proposez de tenir la conversation dans un endroit à proximité où toutes les parties se sentiront à l’aise.
  • Adressez-vous directement à la personne, et non pas à son accompagnateur.
  • Si vous ne savez pas quoi faire, demandez simplement : « Puis-je vous être utile? »
Share